Les musées de Malaga

Le musée Picasso (4/5)

La statut de Pablo Picasso sur la Plaza Merced de Malaga (Andalo

Picasso sur sa terre natale
Ce centre répond au souhait du propre Pablo Picasso : que son œuvre soit présente dans la ville qui l’a vu naître. Bernard Ruiz et sa mère Christine (par ailleurs de nationalité Française), fils de Paulo, lui-même fils d Pablo Picasso, et son épouse Paloma ont eu à cœur de promouvoir l’œuvre de Pablo Picasso dans sa ville natale dès décembre 2009.

Le musée Picasso de Málaga occupe le palais de Buenavista, bâtiment représentatif de l’architecture civile Renaissance de l’ Andalousie. Son exposition permanente est composée d’un échantillon choisi de pièces provenant de la collection privée de deux membres de sa famille, Christine Ruiz-Picasso et Bernard Ruiz-Picasso. Les plus de 200 œuvres ainsi rassemblées englobent les différents styles, matériaux et techniques employés par l’artiste de génie. Des expositions temporaires, ainsi que des activités éducatives et culturelles, sont en outre organisées sur des sujets en rapport avec le personnage et son œuvre.

Le musée Thyssen (4/5)

Sa collection rassemble les genres clés de la peinture espagnole du XIXe siècle, avec une mention spéciale pour les auteurs andalous.
Le palais Villalón de Málaga, une construction datant du milieu du XVIe siècle, réunit plus de 200 œuvres. L’exposition s’ouvre sur une série de tableaux de maîtres anciens, parmi lesquels se distinguent la « Sainte Marine » de Zurbarán. Vient ensuite une section consacrée au paysage romantique et à la peinture de genre avec des ouvrages de Genaro Pérez Villaamil, Manuel Barrón ou Domínguez Bécquer. Puis, aux côtés de Marià Fortuny, nous entrons dans le monde de la peinture précieuse et du paysage naturaliste, avant de nous immiscer dans l’art espagnol de la fin du siècle avec des œuvres signées Joaquín Sorolla, Anglada i Camarasa, Ignacio Zuloaga ou Julio Romero de Torres. Le musée propose aussi des expositions temporaires.

Le musée russe (5/5)

Le musée russe dispose d’un espace de 2300 mètres carrés et de 777 mètres linéaires, un édifice adapté pour accueillir une exposition d’œuvre d’art à l’intérieur de ce périmètre qui était l’ancienne usine de tabac de la ville, connu sous le nom de La Tabacalera, construite dans les années 1920 en suivant le modèle de l’architecture régionaliste qui était en vogue à cette époque.
Par l’intermédiaire d’une centaine de pièces datée entre le XVème et le XXème siècle spécialement sélectionnées pour la ville de Malaga, en plus de ces œuvres déjà existantes, chaque année deux expositions temporelles seront intégrées, avec l’accord souscrit par la Mairie de Malaga et le Musée matrice à Saint-Pétersbourg, afin de permettre que la création artistique de la Russie engage un dialogue permanent avec les visiteurs.
Les œuvres sélectionnées dans la première année s’étendent à partir des icônes de l’inspiration byzantine jusqu’au réalisme socialiste de l’ère soviétique, avec un ensemble impressionnant de pièces, allant du plus petit format jusqu’aux pièces grandioses. Ces œuvres témoignent sa richesse artistique russe, un patrimoine hérité au cours de ces derniers siècles, avec des noms célèbres, d’une réputation universelle de l’art russe et soviétique, comme Repin, Kandinsky, Tatlin, Rodchenko ou Chagall jusqu’à d’autres auteurs qui représenteront une découverte intéressante pour les visiteurs, mais aussi un centre qui offrira en plus chaque année deux expositions temporelles, avec des ouvrages sélectionnés parmi les 400 000 environ dont le Musée National Russe de Saint-Pétersbourg conserve toutes ses œuvres.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s