Quelques visites

 

Alcazaba (5/5)

est un lieu obligé de visite à condition toutefois de pouvoir se déplacer sur ses jambes. Cette forteresse signifie en arabe « citadelle », l’entrée se situe à quelques pas du théâtre romain où commence la visite (il faut entrer depuis l’intérieur car les accès extérieurs ne mènent qu’au château. Le  Taifa de Grenade demande qu’il soit  construit entre 1057 et 1063 en utilisant précisément les marbres du théâtre romain adjacent et ses colonnes. Les Almoravides (issue d’un empire berbère de l’ouest Mauritanie, Maroc et ouest de l’Algérie, ) arrivent à Malaga en 1092 et continuent la construction puis les Almohades qui incluent dans l’empire les califs de Al-Andalus. La dynastie Nazari du Royaume de Grenade prend le dessus et imprime le style « nasride ». Il est à noter que le royaume de Grenade devra sa subsistance au tribu payé au roi de Castille et d’Aragon (1237) avant que l’intégralité de l’Espagne soit reconquise en 1492. L’Alcazaba est une magnifique suite d’édifices dans le pur style architecturale nasride qui alterne ombres et lumières.

Visites du 1er avril au 31 octobre de 9:00h à 20:00h

Du 1er novembre au 31 mars de 9:00h à 18:00h

Gratuit le dimanche après 14h  sinon 2,20€ par pers et 3,55€ pour la visite conjointe de l’Alcazaba et du château de Gibralfaro

Chateau de Gibralfaro (5/5)

 

gibralfaro

 

Bâti au XIVe siècle pour accueillir des troupes et protéger l’Alcazaba, ce château est aujourd’hui l’un des moments les plus visités de Malaga. On peut parcourir ses remparts qui offrent une vue impressionnante sur la ville, ou visiter son centre d’interprétation pour découvrir son histoire.

Son nom est celui du phare qui était situé à son sommet (Jabal-Faruk, mont du phare). Utilisé par les Phéniciens et les Romains, c’est le Roi nasride Yusuf I qui en fit une forteresse en 1340.

Lors de la reconquête, il fut assiégé par les Rois Catholiques pendant l’été 1487 et Ferdinand le Catholique l’adopta comme résidence temporaire après la victoire. Le château fut par ailleurs choisi comme élément des armoiries de la ville.

Protégée par deux rangées de murailles et huit grandes tours, elle fut longtemps considérée comme la forteresse la plus imprenable de la péninsule ibérique. Montant en zigzags le long de la muraille extérieure, « La Coracha » relie le château à l’Alcazaba. De son côté, la muraille intérieure permet de parcourir le chemin de ronde qui suit tout le pourtour de la forteresse.

Le château peut être divisé en deux parties. La partie supérieure reçoit le nom de cour principale et c’est là que se trouve le centre d’interprétation où découvrir l’histoire du château à travers ses habitants. C’est également à cet endroit que se trouve la grande tour de 17 mètres de haut, le puits phénicien et les bains. Creusé dans la roche, le puits d’Airon est profond de 40 mètres.

La partie inférieure, ou cour des armes, comprend les baraquements des troupes et les écuries. Orientée vers le nord-est, la Tour Albarrana ou tour blanche, est l’une des plus visibles ; elle comprend une citerne, des dépendances et des entrepôts.

La cathédrale de Malaga-La Manquita (la Manchote) (5/5)

Entrée 5€ enfants 0.60€

La cathédrale de Malaga fut construite entre 1525 et 1782 sur ou à proximité du site d’une ancienne mosquée. Alors que les plans prévoyaient deux tours à l’origine, une seule fut complétée, faute de fonds, ce qui lui vaut le surnom affectueux de La Manquita, » la Manchote ». A noter aussi que la cathédrale fonctionna presque deux siècles avec une seule partie de la construction effectuée et que la jointure entre les deux parties sont très visibles vu qu’une partie du mur date du 16ème siècle l’autre du 18ème siècle. Anecdotiquement il faut aussi noter que la construction n’a pas été achevée du fait de l’aide apportée par la ville aux indépendantistes américains qui combattaient les anglais. Cette version que connaissent les habitants de Malaga, l’est moins des touristes sans doute pour ne pas heurter les très nombreux visiteurs et résidents anglais de la région.

Les styles y sont éclectiques, avec une prédominance du style Renaissance. Les parties inférieures sont de style gothique, tandis que les façades sont de style baroque.

A l’extérieur, vous pourrez admirer les trois arcatures percées de portails et séparées par des colonnes de marbre de couleurs différentes, avec sur le portail du milieu une représentation de l’Incarnation, qui donne son nom à la cathédrale.

A l’intérieur, vous serez frappés par la dimension impressionnante des trois nefs, chapelles latérales et déambulatoire. Pour soutenir la nef centrale, l’architecte utilisa une méthode originale, la superposition des supports: sur les piliers fasciculés surmontés de capitaux corinthiens se trouvent des entablements soutenant une autre rangée de piliers.

La visite du toit est possible et recommandée.

 

SELWO AVENTURA (5/5)

Dans un autre régistre, il est intéressant de visiter le Parc zoologique de Estepona qui est situé à environ 65 kms de Malaga. Voilà un zoo privé très complet et aussi très agréable à visiter car il est spacieux et bien maintenu. il est devenu un motif majeur de promenade le dimanche; le prix des entrées est différencié suivant que les places sont achetées sur internet où non. Il est donc très recommandé d’acheter ses billets à l’avance. :Adulto (11 a 65 años)25,90 €16,90 €Infantil (3 a 10 años)18,00 €14,90 €Senior (+65)18,00 €14,90 €Discapacitado (discapacidad igual o superior al 33%)16,00 €13,90 €.

Le parc est adossé à un hôtel ce qui peut s’avérer intéresant car la visite du parc se fait en une longue journée.

 

A SUIVRE…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s